après la religieuse l'éclair à la vanille

Publié le par jucreations

eclair-vanille.jpg

Je pense que vous aviez compris qu'il serait tricoté cet éclair......

Les explications seront aussi mise en ligne.

Publié dans doudou tricot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eliane 15/02/2012 11:12


bonjour Judith,  je passe te souhaiter un belle journée, et miam cet éclair en laine !


ici le vert réapparait et le vent se fache !


bisous -> + franche toujours comté 

marlen 14/02/2012 16:31


Très joli !


Souci de connexion, chez moi ! Bonne St-Valentin.


Bisous

sanaa 14/02/2012 15:21


Je te souhaite une très belle journée de st-valentin, bisous.

Lilou 14/02/2012 15:20


Encore une gourmandise tentanté !


Bisous

Linda & Picasso ::0079::0071:: 14/02/2012 12:56


pour les animaux les humains m'ont tellement déçu que je préfère les animaux ... je me sens bien que dans la jungle au Venezuela ... là-bas pas de fauxx culs ...


tu as refait tout un banquet au tricot?


 c'est sympa !


pour ton salon en feng-shui met plutoôt une vasque avec un bambou ... un carillon au niveau de la porte et pas de felurs séchées nulle part ....


moi j'ai changé des choses chez moi et j'ai des clients + réguliers et meilleurs payeurs ... vu la crise ... c'est bienvenu


c'est peut-étre juste car j'y crois et que ça positive tout méme Picasso est meiux ...en 2011 il était pas en forme mais vu son age ... toujours mis dans un coin voulait pas manger ... là j'ai
tout bouger changer de place son arbre a chat aussi et il a 16 ans et demi et court partout souvent ....


et je me sens mieux ...


gros bisous et en poésie :)





LE SECRET DE LA VIE 1886
Extrait Des Poèmes tragiques

Par Leconte De Lisle


Le secret de la vie est dans les tombes closes :
Ce qui n'est plus n'est tel que pour avoir été ;
Et le néant final des êtres et des choses
Est l'unique raison de leur réalité.
Ô vieille illusion, la première des causes!
Pourquoi nous éveiller de notre éternité,
Si, toi-même n'étant que leurre et vanité,
Le secret de la vie est dans les tombes closes?

Hommes, bêtes et dieux et monde illimité,
Tout cela jaillit, meurt de tes métamorphoses.
Dans les siècles, que tu fais naître et décomposes,
Ce qui n'est plus n'est tel que pour avoir été.
À travers tous les temps, splendides ou moroses,
L' esprit, rapide éclair, en leur vol emporté,
Conçoit fatalement sa propre inanité
Et le néant final des êtres et des choses.

Oui ! Sans toi, qui n' es rien, rien n' aurait existé :
Amour, crimes, vertus, les poisons ni les roses.
Le rêve évanoui de tes oeuvres écloses
Est l' unique raison de leur réalité.
Ne reste pas inerte au seuil des portes closes,
Homme ! Sache mourir afin d' avoir été ;
Et, hors du tourbillon mystérieux des choses,
Cherche au fond de la tombe, en sa réalité,

Le secret de la vie.